Activité de la commission stratégique

Durant les deux premières années de la filière, la commission, présidée par Stéphane Schmoll, DG de Deveryware, s’est réunie 5 fois avec une participation moyenne d’une vingtaine de représentants de grands groupes et de PME.

La commission stratégique est chargé de missions transversales ou complémentaires des autres commissions du CICS et du COFIS, auxquels plusieurs de ses membres participent régulièrement. Ses missions sont les suivantes :

  • Exercer un travail de fond visant à approfondir la connaissance de la filière ;
  • Proposer au conseil d’administration les orientations et axes de travail du CICS ;
  • Veiller à la cohérence des thèmes de travail et des plans d’actions des commissions de l’association ;
  • Développer la convergence des stratégies industrielles prônées par le CICS et des politiques publiques, notamment avec les plans industriels, les chantiers prioritaires et les feuilles de route ;
  • Eclairer les feuilles de route sur l’après-démonstrateurs et le moyen terme.

Elle a instruit l’adhésion de nouveaux groupements ayant souhaité rejoindre le CICS (à ce jour FFMI, et USP-Technologies, et en cours Hexatrust). La commission s’est également penchée sur les exemples de filières de sécurité dans d’autres pays (notamment UK et Israël). Elle a ensuite jeté des ponts avec des organismes et institutions nationales ou européennes (FITS, Commission européenne, EOS). Diverses problématiques ont été abordées avec les pouvoirs publics français, tels que les indicateurs d’efficience de la filière, les questions relatives à l’équilibre entre les libertés (privacy) et la sécurité. Ces sujets ont permis de contribuer activement aux travaux des 7 axes de travail initiaux fixés par le comité de filière.

Plus récemment, elle a participé à la rédaction des éléments de discours résumant les vues et positions du CICS, ainsi qu’à la fixation des nouveaux axes de travail de la filière pour les deux années à venir avec le comité de pilotage de la filière. Dans ce cadre, elle sera spécifiquement sollicitée dans les groupes de travail de la filière consacrés à l’élaboration d’une politique industrielle, aux bonnes pratiques des marchés publics, parmi d’autres sujets juridiques, éthiques et économiques. Une charte éthique du comportement des industriels doit également y être proposée.

La commission stratégique accueille volontiers les personnes qualifiées pour participer activement à tous ces travaux.